Commercer dans les marchés à faible risque

Le commerce international comporte ses risques et ses difficultés, indépendamment des marchés avec lesquels vous envisagez de faire des affaires. La nature et l’ampleur des risques peuvent toutefois varier considérablement, tout comme les options d’atténuation des risques et les coûts qui y sont associés.

Pour un Nord-américain, le commerce avec les États membres de l’Union européenne (UE) est généralement considéré comme étant à faible risque. Du point de vue du financement du commerce international, le risque de défaut de paiement au motif d’une crise financière nationale peut être considéré comme minime alors que les coûts liés à la pénétration de ce marché peuvent se révéler importants. De plus, la sophistication du marché, qui élimine certains risques, peut soulever d’autres problèmes, contribuant à la complexité et aux coûts élevés des échanges avec cette partie du monde.

De même, le besoin de s’assurer que le paiement pourra être recouvré à l’extérieur de l’UE ne constitue pas une préoccupation comme ce serait le cas dans des marchés plus instables, mais les risques de défaut de paiement d’un partenaire commercial pour des motifs purement commerciaux sont, eux, bien réels.

Le commerce dans des marchés à faible risque peut également entraîner une pression de la concurrence car les importateurs et exportateurs qui cherchent à établir des relations d’affaires « sûres » au sein de marchés sûrs sont de plus en plus nombreux. Cela peut inciter à offrir des modalités de financement intéressantes dans le cadre d’un contrat international.

Le commerce dans les marchés à faible risque demande probablement de mettre l’accent moins sur la garantie de paiement ou l’atténuation des risques que sur le financement et le paiement rapide.

Le Service des Finances, Commerce mondial TD peut déterminer avec vous les solutions les plus efficaces et appropriées pour financer vos opérations dans des marchés à faible risque, même si l’opération en cause se déroule dans le cadre de relations bien établies et que vous avez l’impression que tout a été optimisé sur le plan de la relation commerciale ou des opérations.

    Le 17 avril 2014

    Ressources principales

    Envoyez-nous un courriel :
    Cliquer pour envoyer par courriel
    Colombie-Britannique
    Services généraux mondiaux
    604.654.3830
    Alberta, Saskatchewan et Manitoba
    Services généraux mondiaux
    403.292.1281
    Ontario
    Services généraux mondiaux
    416.982.4011
    Québec et provinces de l'Atlantique
    Services généraux mondiaux
    514.289.0155
    1.866.661.6366
    514.289.1469 (fax)