Affaires responsables

Conférence Les perturbateurs : conversation avec Dev Sanyal

30 juillet 2021 - 3 minutes
Fleuve sillonnant une forêt dense
Comment décarboniser une économie fondée sur le carbone?

C’était l’une des nombreuses questions abordées lors de l’événement Les perturbateurs, notre première conférence virtuelle sur la transition technologique et énergétique. L’événement de deux jours a mis en vedette des participants de premier plan dont l’expertise contribue à transformer le secteur et à faciliter la transition vers la décarbonisation mondiale.

Au cours d’une allocution, Drew MacIntyre, vice-président principal, Valeurs Mobilières TD (VMTD), s’est entretenu avec Dev Sanyal, vice-président à la direction, Gaz & énergie à faible émission de carbone à bp, au sujet de la route vers la carboneutralité. « Ce fut un plaisir de discuter avec Dev Sanyal et d’entendre ses réflexions sur les objectifs en matière de carboneutralité, les solutions énergétiques intégrées et les perturbations dans le secteur, explique Drew MacIntyre. Le travail que lui et son équipe accomplissent est audacieux et ambitieux, et démontre un leadership mondial dans la transition vers un avenir à émissions de carbone réduites. Nous sommes fiers d’accompagner bp dans ce parcours. »

Voici quelques faits saillants de leur conversation :

Ce que les objectifs en matière de carboneutralité signifient pour les affaires

Puisque les deux tiers des économies mondiales visent la carboneutralité d’ici 2050 ou avant, M. Sanyal considère qu’il y a des occasions en or à saisir. On peut estimer la transformation de l’ensemble du système énergétique mondial à environ 100 000 milliards de dollars. C’est donc l’une des plus belles occasions que nous aurons de notre vivant.

Il existe de nombreuses façons d’atteindre la carboneutralité, et elles nécessiteront toutes la collaboration des entreprises, des institutions et des gouvernements participants. L’une des options est l’efficacité énergétique. Comme à l’heure actuelle, seulement environ 12 % de l’énergie primaire consommée dans le monde est convertie en chauffage, en électricité et en mobilité utiles, il est nécessaire d’explorer et de créer un système énergétique plus efficace. Les mesures d’incitation à la transition sont une autre solution à envisager. Ce n’est pas la même chose que les subventions. Il s’agit de mesures temporaires et ciblées prises lors des premières étapes de financement afin de permettre à des projets de voir le jour et d’en accélérer l’exécution.

Le rôle des politiques publiques

La gestion de la répartition du capital et des politiques gouvernementales à travers le monde n’est pas de tout repos. M. Sanyal reconnaît que la collaboration avec les divers gouvernements est essentielle afin de composer avec un contexte géopolitique en constante évolution. Selon lui, quelques éléments clés contribuent à l’efficacité des politiques publiques. Premièrement : offrir des incitatifs pour appuyer la construction d’infrastructures solides pour permettre aux entreprises et aux pays d’établir des stratégies à long terme et des chaînes logistiques entre la clientèle et les ressources. Deuxièmement : revitaliser l’économie en mobilisant des sommes importantes; il a donné en exemple le Pacte vert pour l’Europe et le plan de relance économique et de la situation de l’emploi (Build Back Batter) du président Biden. Troisièmement : inclure des mesures budgétaires différentielles pour aider à optimiser les investissements.

De nombreux marchés à travers le monde trouvent des façons de combiner différentes formes d’énergie afin de s’orienter vers la carboneutralité. Pour les décideurs, la création d’occasions et d’incitatifs liés au financement de ces mesures, et la mise à profit de l’élan actuel, aideront à la mise en œuvre de ces changements.

Occasions de capital-risque et perturbations

Le capital-risque joue un rôle énorme, selon M. Sanyal, et bp se spécialise déjà dans le domaine. La tâche à accomplir nécessite d’agir d’urgence et à grande échelle; investir dans ces sociétés et occasions diverses aide à mieux comprendre les activités actuelles et nouvelles, et des entreprises comme bp peuvent apporter les ressources nécessaires grâce à leur grande taille.

D’une façon ou d’une autre, toutes les formes d’énergie gagneraient à être améliorées grâce aux outils, techniques et données inédits qui viennent bousculer les habitudes du secteur. En investissant dans ces sociétés et technologies, nous comprendrons mieux comment la clientèle perçoit le système énergétique et adapter nos offres en conséquence.

Photo de Drew MacIntyre


Vice-président principal, Valeurs Mobilières TD

Photo de Drew MacIntyre


Vice-président principal, Valeurs Mobilières TD

Photo de Drew MacIntyre


Vice-président principal, Valeurs Mobilières TD

back to top