Photo de Rona Ambrose

Rona Ambrose

Présidente suppléante

L’honorable Rona Ambrose est une leader nationale dynamique et une championne des droits des femmes et des filles, et a été chef de l’opposition officielle du Canada à la Chambre des communes et chef intérimaire du Parti conservateur du Canada.

Au moment où elle a annoncé sa retraite de la vie politique en 2017, elle avait été à la tête de neuf ministères du gouvernement, notamment à titre de vice-président du Conseil du Trésor et de président du comité du Cabinet pour les questions relatives à la sécurité publique, à la justice et aux affaires autochtones.

Ses réalisations comprennent notamment l’élaboration de politiques fédérales sur l’approvisionnement militaire, l’innovation en matière de santé et l’amélioration des lois relatives aux agressions sexuelles. Lorsqu’elle était ministre de l’Environnement, Rona était responsable du cadre de réglementation relatif aux émissions de gaz à effet de serre qui est en place aujourd’hui dans plusieurs secteurs industriels.

Rona est une ardente défenseure du soutien et de la protection des femmes et des filles défavorisées. Grâce à son engagement à cet égard, le mouvement mondial a amené l’Organisation des Nations Unies (ONU) à désigner une Journée internationale des filles. Rona siège maintenant au conseil d’administration de Plan International Canada.

Récemment, elle a été reconnue comme l’une des 100 femmes qu’il est « impossible d’ignorer » dans le cadre du programme mondial de l’innovation des femmes « She Innovates » d’ONU Femmes. En ce moment, Rona continue d’exercer des pressions sur le gouvernement canadien pour l’adoption de son projet de loi sur la formation obligatoire des juges sur le droit relatif aux agressions sexuelles. À titre de défenseure de la diversité, Rona est fière d’avoir été la première chef du Parti conservateur à avoir participé à une marche de la Fierté.

Rona agit à titre de Global Fellow au Woodrow Wilson Centre Canada Institute. Elle a aussi siégé au conseil consultatif du gouvernement du Canada pour la renégociation de l’ALENA, et au conseil consultatif de l’Institut canadien des affaires mondiales. Par ailleurs, elle s’est vu remettre le prix humanitaire de Friends of Africa, le prix du Comité national ONU Femmes Canada et le prix de leadership de la Société canadienne du sida.

Lorsqu’elle n’est pas au travail, Rona aime passer son temps dans les Rocheuses, à cheval, en randonnée ou en ski, avec son mari, JP, et ses trois enfants.